POUR LA PETITE HISTOIRE

Au commencement, pour l’Abbé Pierre et les compagnons, la fripe (textile d’occasion) n’était pas un déchet mais une matière première réutilisable avec laquelle on devait pouvoir occuper du monde et venir en aide à des familles défavorisées. 50 ans plus tard, ce constat toujours d’actualité par rapport à un contexte économique et social désastreux dans les PO, pousse la Communauté Emmaüs Catalogne à s’engager encore un peu plus.

AB1En 2002 elle décide de la création d’un atelier d’insertion, l’Atelier de Pierre, pour élargir l’activité de la Communauté.
Et, en 2004, l’Atelier de Pierre démarrait son activité de récupération – tri – recyclage.
Cantonnée dans la Communauté au démarrage, les premiers emplois permanents et en insertion sont créés. Très vite le besoin d’espace se fait sentir : les quantités récupérées augmentent et le personnel avec. Pour faire face à ces nécessités l’Atelier se délocalise en 2006 dans une zone artisanale de Perpignan, le Polygone Nord, avec atelier d’un côté et boutique de l’autre.

En 2010, l’ADP a pris ses marques et devient un opérateur reconnu : il faut encore une fois passer à un local plus grand (autour de 800m²) pour faciliter l’activité. Les zones de travail et de stockage sont mieux délimitées, les activités de tri sont plus aérées, les déplacements et manutentions facilités.

En 2016, un atelier de couture basé sur la transformation de vêtements et d’objets est créé : Au Défi de Pierre.Griffe ADP 2016
L’Atelier peut afficher un bilan globalement positif tant par son évolution que ses résultats en insertion auprès de ses salariés sans oublier la valorisation des déchets.